Rugby : Les TUC’ettes objectif plays-offs

TUC'ettes rugby
Après une première phase régulière maitrisée avec 8 victoires en autant de matchs disputés, les TUC'ettes débutent la deuxième partie du championnat.

 « Le travail paye », se satisfait Alain DEMOLIS, entraineur des TUC’ettes, avant de poursuivre « il y a encore du chemin à parcourirIl faut rester humble ». Première victoire début octobre face à Levezou Segala Aveyron 41 à 0, s’en est suivi une série de 8 victoires consécutives, avec en point d\’orgue« le match référence contre Albi », raconte Camille DRULHE. Deux victoires étriquées face aux voisines Tarnaises 24-17 à la maison puis 29-24 début janvier. « On s’est confrontée à une très belle équipe Albigeoise avec du combat et de l’engagement. En somme un beau match de rugby ! », se réjouit la jeune centre. 

Les Toulousaines sont certes invaincues mais un nouveau championnat débute avec des adversaires d’un niveau supérieur. Au programme 6 matchs, face au Stade Marivalois, RAS Grand Sud Toulousain et RAS Rugby Nord Quercy. Sur le format aller/retour, les deux premiers seront qualifiés pour les 1/4 de finale. Camille DRULHE souhaite « continuer de faire des belles rencontres avec des victoires mais sans blessées. Et surtout prendre du plaisir sur le terrain avec un groupe de copines solidaires dans l’effort ». Après avoir connue une longue pause liée à la pandémie, les TUC’ettes ont à coeur de terminer cette saison sur une bonne note.

Retour du rugby, retour du plaisir !

« Depuis une saison ½ reprendre le rugby avec les copines fait du bien », raconte Camille. Le rugby amateur a subi de plein fouet la COVID-19, avec l’interruption des saisons rugby. « Pendant la COVID Jane notre coach nous a fait des visios cela a permis au groupe de résister à l’isolement ». En revanche le groupe est « soudé mais il faut encore travailler. Avec les coachs nous avons défini une stratégie pour la seconde partie du championnat», conclut Camille.

Cependant le nombre de licencié a largement retrouvé son niveau d’avant crise du COVID-19, avec une augmentation de 6,76 % entre 2019 et 2021, et davantage de femmes, a annoncé la Fédération Française de Rugby (FFR). Le nombre de jeunes inscrits en école de rugby est notamment en hausse de 16,90 %. C’est le rugby féminin qui gagne le plus d’adeptes sur la période avec une augmentation de 22,12 %, avec 26 465 licenciées. Un engouement lié grâce aux bonnes performances du rugby féminin, plus de joueuses permet à certains clubs de passer du rugby à X au rugby à XV. Alain DEMOLIS ambitionne sur la fin de la saison de « soulever un bouclier et préparer la saison prochaine avec le passage à XV : une nouvelle aventure ».

Partagez cet article

aBONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

RESTEZ INFORMÉ DE NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

En découvrir plus

Sport Santé
Uncategorized

Le TUC lance sa maison sport Santé

La Maison Sport Santé du TUC, vient d’être lancé avec pour objectif: sensibiliser les patients à la pratique d’activité physique et sportive.