Le TUC escrime Artistique Championne de France

podium escrime
Ce dimanche 12 février restera gravé dans la mémoire du TUC. Un titre de champion de France d'escrime artistique en mouvement ensemble.

« C’était la première place ou rien », Olivier BOUSQUET revient sur le titre de champion de France du TUC Escrime artistique. Le week-end du 11/12 février, les deux équipes du TUC, sélectionnées pour participer au championnat de France se sont rendues à Bordeaux avec un rêve de médailles. Le TUC était en lise dans deux catégories lors de ces championnats : le mouvement d’ensemble ainsi que les armes lourdes. Du côté du mouvement d’ensemble c’est Ariane, Céline, Julie, Thibault et Geoffrey qui ont représenté le TUC. Tandis que pour les Armes lourdes c’est Noa et Valentin. C’est donc à 9, avec 2 encadrants dont Olivier BOUSQUET, que nos TUC’istes sont partis en direction de Bordeaux. Plongeons nous dans les coulisses de ce week-end, en compagnie d’un encadrant historique du TUC escrime : Olivier Bousquet.

Objectif OR

Pour notre équipe du mouvement d’ensemble, la seule place envisagée était la plus haute du podium. « On avait tout mis en place pour décrocher le titre », confie Olivier. Depuis plus de 6 mois, nos 5 mousquetaires se sont entraînés plus de 12 heures par semaine. Avec une chorégraphie intitulée «L’alchimiste» nos TUC’istes avaient misé gros pour obtenir le titre. A l’issue de la première journée, qui a vu s’affronter toutes les équipes sur l’épreuve technique, c’est nos TUC’istes qui se retrouvent en tête du classement provisoire. « Le plus difficile, a été de rester concentré et de ne pas se dire que c’était gagné d’avance ». C’est en tant que leader que nos escrimeurs se sont présentés dimanche à l’épreuve artistique. Une prestation qui a fait sensation, à tel point que nos TUC’istes ont conservé la première place et sont devenus champions de France d’escrime artistique catégorie Mouvement d’Ensemble.

Le podium du mouvement d’ensemble

une révélation pour nos jeunes

En catégorie Armes lourdes se sont nos deux jeunes de 20 ans, Noa et Valentin qui représentaient nos couleurs. Eux aussi, ont créé la surprise générale en montant sur le podium. « Personne ne les attendait là, même pas moi » s’est étonné Olivier Bousquet avant de poursuivre, « c’est la surprise agréable du week-end ». Après une première journée également dédiée à l’épreuve technique, nos jeunes finissent à la troisième place du classement provisoire. « Il a fallu les rebooster pendant une journée, pour les mettre dans les meilleures conditions possibles ». Toute la différence allait se faire sur l’épreuve artistique. Nos deux jeunes, qui ont décroché leur qualification tardivement avaient moins de préparation que leurs compagnons du mouvement d’ensemble. Cependant, depuis qu’ils ont décroché leur ticket pour ces championnats de France, ce n’est pas moins de 12 heures qu’ils ont passé a créer et réviser la chorégraphie. Celle-ci est basée sur un thème médiéval de l’histoire de château de Montségur. C’est donc avec cette histoire, que nos deux jeunes escrimeurs sont montés sur le podium. Ils finissent, vice-champions de France d’escrime artistique catégorie armes lourdes.

«Une Histoire de transmission»

Après plus de 20 ans passé au TUC escrime, Olivier Bousquet reste convaincu qu’il y a encore plein d’espoir pour la suite. Malgré que notre équipe de mouvement d’ensemble soit sur la fin de leur carrière, il estime que Noa et Valentin sont « le futur de la grande génération qui arrive. On est plein d’espoir pour la suite», se réjouit Olivier. Une note positive alors que les championnats du Monde sont en suspens à cause d’une problème au sein de la direction. En effet , le président Alisher Ousmanov, l’oligarque russo-ouzbek, qui avait été réélu pour son 4ème mandat a été mis en retrait de la présidence suite à ses liens avec le Kremlin. L’histoire de l’escrime artistique continue de s’écrire, depuis sont lancement en 2000. En France, de nombreuses médailles nationales et même internationales ont été glanées. Olivier a souhaité terminer : « Même si la couleur de la médaille n’est pas la même, pour nous elle se valent. On est très fier. Maintenant on va prendre du repos.»

Si vous souhaitez vous lancer dans l’aventure, il reste encore des places disponibles dans la section. Avec ou sans connaissance l’escrime artistique reste ouverte à tous !

Partagez cet article

aBONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

RESTEZ INFORMÉ DE NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

En découvrir plus

SMART FENCING
Escrime

Une après-midi à l’école d’escrime avec le « SMART FENCING »

L’école d’escrime a vécu une après-midi extraordinaire, pleine de rires et de découvertes, grâce à la toute nouvelle initiative baptisée « SMART FENCING ». Ce dispositif en cours de développement a été mis à l’épreuve par nos petits escrimeurs, suscitant non seulement leur enthousiasme, mais aussi celui des papas qui ont eux aussi plongé dans l’univers captivant de cette expérience ludique. Un grand merci à Claude Yoshizawa pour cette journée.