L\’interview du mois : Jean François Maitre

Nous avons décidé que chaque mois nous allons vous faire découvrir un peu plus et mettre en lumière une ou un de nos sportifs/ves. Aujourd'hui nous avons fait une interview avec un de nos lanceur du poids préférés, Jean-François Maitre licencié au SATUC. Lors de l'interview nous allons apprendre à le connaître un peu plus et à découvrir son monde.

Parles moi un peu de toi ?  

« Je suis un ancien militaire de 1991 à 2002 et j’ai eu en 2014 mon accident qui m’a cloué dans un fauteuil roulant. L’histoire est que j’ai soulevé une machine d’une tonne cinq pour libérer des personnes bloquées. Suite à ça ma moelle épinière a été sectionnée à trois endroits ce qui m’a rendu paraplégique.« 

Comment concilies-tu vie professionnelle et de sportif de haut niveau ?

  « Je n’exerce pas de vie professionnelle ainsi je peux me consacrer totalement à ma préparation physique pour les jeux paralympiques de Tokyo et les suivants. « 

Comment envisages-tu le futur ?

 « Je vais faire de mon mieux pour atteindre mes objectifs et me dépasser tout au long de ma carrière sportive. »

Tu as commencé l’athlé à quel âge ?

  « J’ai commencé le lancer du poids sur le tard, cela fait un an et demi. C’était lors d’un stage avec la défense pour préparer les Invictus game. La FFH était présente et m’a remarqué, mon gabarit était parfait pour le lancer du poids. L’histoire pu enfin démarrer. »

On se retrouve le mois prochain pour une nouvelle interview !

Partagez cet article

aBONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

RESTEZ INFORMÉ DE NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

En découvrir plus

SMART FENCING
Escrime

Une après-midi à l’école d’escrime avec le « SMART FENCING »

L’école d’escrime a vécu une après-midi extraordinaire, pleine de rires et de découvertes, grâce à la toute nouvelle initiative baptisée « SMART FENCING ». Ce dispositif en cours de développement a été mis à l’épreuve par nos petits escrimeurs, suscitant non seulement leur enthousiasme, mais aussi celui des papas qui ont eux aussi plongé dans l’univers captivant de cette expérience ludique. Un grand merci à Claude Yoshizawa pour cette journée.