11 Allée du Professeur Camille Soula

31 400 Toulouse

Interview du mois-Maxime Valet, escrimeur paralympique français

À l'occasion de la semaine olympique et paralympique, zoom sur maxime valet, escrimeur paralympique français. À 33 ans, il possède déjà un beau palmarès avec de nombreuses médailles à son actif.

Pouvez-vous vous présenter ?

Je m’appelle Maxime Valet, j’ai 33 ans et je suis un escrimeur paralympique français. J’ai commencé l’escrime à l’âge de 8 ans au TUC en suivant un ami. Suite à un accident en 2009, je suis passé paralympique. Je suis en équipe de France depuis 2011. En parallèle, je suis médecin du sport au CREPS de Toulouse depuis 2018.

Qu’est-ce qui a changé dans votre vie depuis votre accident ?

C’est en 2009, qu’une grave chute a changé le cours de ma vie. Dans mon quotidien, rien n’a véritablement changé. Suite à mon accident, le TUC m’a aidé à poursuivre ma passion, j’ai une relation particulière avec le club et notamment avec Brigitte ARAGOU. Elle a toujours été ma maître d’armes depuis mes débuts et encore aujourd’hui. J’étais l’un de ses premiers élèves et aujourd’hui elle m’accompagne aux Jeux Paralympiques. C’est une belle histoire. 

Racontez-nous une journée type

Au quotidien mes journées sont relativement chargées. Je commence en tant que médecin au CREPS de Toulouse. Entre midi et deux, je réalise un entraînement de préparation physique. Durant l’après-midi, je retourne travailler au CREPS. À la fin de ma journée de travail, je vais au TUC Escrime pour réaliser un entraînement collectif.

Votre plus beau souvenir sportif

J’en ai deux. Mon premier beau souvenir dans l’escrime s’est passé avec ma bande de copains du TUC lorsque l’on était plus jeunes. On avait remporté une belle médaille de bronze aux championnats de France en équipe. Mon deuxième est ma médaille de bronze en individuel aux Jeux Paralympiques de Rio.

Quels sont vos objectifs ?

Dans un futur proche, mon objectif premier est de remporter la médaille d’or aux JO de Tokyo. A plus long terme, j’aimerais aussi décrocher la médaille d’or à domicile, lors des jeux de Paris en 2024.

Partagez cet article

Partager sur facebook
Partager sur linkedin
Partager sur twitter
Partager sur email

aBONNEZ-VOUS À NOTRE NEWSLETTER

RESTEZ INFORMÉ DE NOS DERNIÈRES ACTUALITÉS

En découvrir plus

Omnisports

Nos sections ont du talent

À l’heure de faire le bilan sur cette saison, bon nombre de nos sections ont obtenu de bon résultat. Découvrez en détail quelques unes de ces performances .